Traitement 100% Naturel contre le chute de cheveux

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

En dermatologie, l’alopécie désigne l’accélération de la chute des cheveux et/ou des poils. Le terme vient du grec alopex (renard) à cause de la chute annuelle, au début du printemps, des poils d’hiver de cet animal.

On distingue cinq types d’alopécies :

* l’alopécie androgénétique héréditaire est la plus fréquente : elle se manifeste par une diminution du volume des cheveux, voire une calvitie, et touche 70% des hommes ;
* l’alopécie aiguë : elle peut être liée à un traitement par chimiothérapie, un stress, des carences alimentaires importantes, une carence en fer, des troubles hormonaux, une irradiation aiguë ;
* l’alopécie localisée : elle peut être provoquée par des problèmes de peau (tumeur, brûlure, pelade), une radiothérapie ou des parasites (teigne, lichen).
* l’alopécie congénitale.
* l’alopécie Areata qui semble être d’origine auto-immune (mécanisme de médiation cellulaire) qui se caractérise par une atteinte en “patch” plus ou moins gros et à un ou plusieurs endroits. Cette forme de pelade peut atteindre toute la tête et on parle d’alopécie Totalis et parfois l’ensemble du corps c’est l’alopécie Universalis et dans ce cas il n’y a plus aucun poil ni cheveu sur l’ensemble du corps

Compte tenu qu’une personne possède en moyenne 100 000 cheveux, il est normal qu’elle perde environ 50 à 100 cheveux par jour, avec des pointes pouvant grimper jusqu’à 175 durant les changements de saison. En effet, c’est durant cette phase que les cheveux se renouvellent le plus. Une chute de cheveux est considérée comme anormale lorsqu’une personne perd plus de 100 cheveux par jour pendant une assez longue période pouvant aller jusqu’à deux mois. Le diagnostic de cette chute nécessite une consultation et parfois un examen appelé trichogramme (on prend quelques cheveux dans différentes zones du cuir chevelu et on les observe au microscope). Parfois, un bilan hormonal est nécessaire chez la femme. Le résultat de ces examens oriente vers l’un des problèmes suivants.
L’alopécie androgénétique ou calvitie chez l’homme [modifier]

L’alopécie androgénétique est une perte graduelle des cheveux due à l’influence des hormones mâles. Elle se manifeste généralement entre 40 et 50 ans, chez 70% des hommes en moyenne, mais, dans certains cas, elle peut apparaître dès 18 ans. L’hormone qui cause cette perte de cheveux est la dihydrotestostèrone (ou DHT). Cette perte de cheveux commence généralement au niveau des golfes (le devant de la tête) et du vertex (l’arrière de la tête). Elle se caractérise par un affinement des cheveux et une chute qui peut être brusque chez certains individus et plus lente pour d’autres. L’échelle d’Hamilton, modifiée par Norwood, permet de graduer la calvitie entre 1 et 7 où 1 correspond à l’absence de calvitie et 7 à l’alopécie maximale (perte des cheveux totale sur les golfes et le vertex).

Alopécie ou calvitie chez la femme:

Épidémiologie:

Il s’agit d’un problème fréquent : près d’un tiers des femmes se plaignent d’une perte excessive de cheveux à un moment ou un autre de leur vie.
Causes :

Il existe des causes non spécifiques, communes aux deux sexes. La perte de cheveux peut être, par exemple, secondaire à une cicatrice du cuir chevelu.

Un état de stress, ou certaines maladies, peuvent provoquer une perte de cheveux anormales, non compensée par la repousse. On parle alors de telogen effluvium. Ce dernier peut durer jusqu’à 6 mois après l’extinction de la cause déclenchante.

L’ alopecia areata est une forme particulière de perte de cheveux, survenant en plaques qui peuvent être confluentes et donc l’origine est inconnue. Sa fréquence est rare.

Un déficit en fer, tel qu’il peut se voir en cas de règles abondantes, pourrait également être responsable d’une perte de cheveux.

Elle peut se voir également dans certains comportements

En fait on distingue les alopécies diffuses et les alopécies circonscrites. Celles qui font l’objet le plus souvent de consultations chez le dermatologue sont les diffuses. On perd de façon physiologique 80 cheveux par jour avec 2 pics en automne et printemps ; à cette notion topographique on distingue en terme de temps 2 types d’alopécies : les aigues ou « effluvium télogéne aigue » (moins de 3 mois) avec un facteur déclenchant type accouchement, stress, forte fièvre, amaigrissement brutale… tout revenant à la normale en quelques mois (on recherchera cependant un problème thyroïdien ou une carence en fer) et les alopécie chronique, durant plus de 6 mois.¨Parmi ces dernières, on différencie celles à topographie diffuse non androgéniques, les causes principales à rechercher étant les carences en fer, les dysthyroidies, les causes nutritionnelles, l ‘effluvium télogène chronique… et les alopécies à topographie androgénique, avec un respect d’une bande frontale antérieure et richesse de la zone occipitale mais atteinte du vertex.

Alopécie androgénétique chez la femme avant la ménopause:

L’alopécie androgénétique correspond à une chute progressive et définitive des cheveux. Sa cause en est , en partie, héréditaire[4]. Le rôle des androgènes n’est cependant pas clairement établi, le dosage de ces derniers étant fréquemment normal, même si la présence d’une hyperandrogénie est associée avec une alopécie. L’alopécie est définitive.
L’alopécie après la ménopause

Il s’agit de la plus fréquente cause de la calvitie chez la femme. Elle survient plus souvent, comme son nom l’indique, après la ménopause, car le rôle protecteur des hormones féminines a disparu. Le cheveu devient donc plus fragile, sa durée de vie diminue et une alopécie définitive fini par apparaître.
Description

Chez la femme, la chute des cheveux est plus diffuse et étendue que chez l’homme. Ainsi, la femme ne présente pas de plaques chauves, elle constate plutôt une raréfaction globale de ses cheveux. Ce processus conduit rarement à une alopécie complète. Les cheveux sur les côtés sont épargnés. Typiquement, il existe un élargissement progressive de la raie médiane qui peut être classé en différents stades (classification de Ludwig).
Évaluation

La topographie de la perte des cheveux permet d’orienter le diagnostic. Le mécanisme peut en être également deviné (cassure cher une trichotillomaniaque, aspect cicatriciel ou non de la peau sous-jacente…). On peu également évaluer la résistance par un test de traction.

Un dosage du fer sérique et de la ferritine est faite systématiquement à la recherche d’une carence, dite martiale. Des dosages hormonaux visant à prouver une hyperandrogènie (mesure du taux de testostérone sanguine) ne doivent être faits qu’en cas de suspicion reposant sur d’autres éléments (hirsutisme, acné et troubles des règles…) qui peuvent être la cause du Syndrome de Stein-Leventhal par exemple.

Traitement contre le chute de cheveux:

Un comprimé de TrichoZed ™ fonctionne en 3 étapes. Ces étapes sont les suivantes :

  • 1ère étape: il bloque la formation de DHT, ce qui permet l’approvisionnement normale de sang au follicule.
  • 2ème étape: Elle améliore l’approvisionnement en sang
  • 3ème étape: Favorise la repousse rapide des cheveux. Sous 30 à 45 jours vous commencerez à sentir leur densité simplement en y faisant glisser vos doigts.

Résultats


TrichoZed ™ conduit une croissance nomal des cheveux dans une période de 30 à 45 jours. Une utilisation régulière de TrichoZed ™ assure des résultats efficaces dans les 6 mois. Et dans tous les cas cela vous permet de maintenir une santé optimale pour vos cheveux.

Dosage

Prendre 2 capsules par jour avec un grand verre d’eau. Suivez régulièrement TrichoZed ™ pour éradiquer la perte des cheveux.

Chaque flacon contient 60 capsules de TrichoZed ™

Effets secondaires

La recherche a veillé à ce que TrichoZed ™ ne produise pas à court terme ou à long terme des effets secondaires. Les produits Vitopharma à base de plantes sont composés de manières sûres et sont recommandés par les plus expérimentés et éminents médecins.

Site de vente:www.medecinenaturelles.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »